ParisMotorsLegend-Black.png

1966 Maserati Mistral 4.0L

Caractéristiques

Modèle

Coupé Mistral

Année

01/05/1966

Origine

Italie

Kilométrage

69.580 Km

Prix

175.000€

Fiche technique

Moteur

6 cylindres en ligne, 12sp

Cylindrée

4.014 cm3

Boîte de vitesses

M 5 rapports

Alimentation 

Injection Lucas

Puissance

255 ch à 5.500 tr/min

Poids à vide 

1.350 kg

Description

Nous avons le plaisir de vous proposer à la vente cette Maserati Mistral 4.0L en parfait état de marche, avec un faible kilométrage et un historique limpide. 

 

La voiture se présente dans sa configuration d’origine comme l’atteste son certificat de conformité présent dans son dossier.

Les numéros moteur et boîte de vitesse correspondent. 

Sa couleur extérieure est le Grigio Albany, son intérieur est en cuir Connolly Rouge et elle est équipée de roues Borrani.

 

Vendue neuve en Italie en 1966 avec pour première immatriculation B54 336 MI.

 

Elle est revendue en 1972 à un Français résidant à Toulon. 

 

Un échange de courrier du 6 Avril 1973 nous informe que monsieur Raoul Latini, mécanicien spécialiste reconnu de Marseille a récupéré la voiture à Toulon le 13 mars de la même année dans le but de la vendre à l’un de ses clients. 

 

Monsieur Latini précisait dans ce courrier « Je me suis rendu compte que la pression d’huile est insignifiante et que les coussinets de bielles et de lignes d’arbres ont certainement pris ‘’un coup de soleil’’…»

 

Il est alors décidé, en accord avec le propriétaire, d’éffectuer une réfection du moteur. 

 

Une facture de 8.612,95 Frs est établie par Monsieur Latini le 22 février 1974. Celle-ci restera impayée.

 

En découle un échange de courriers et relances. Ce contentieux finit par faire l’objet d’un jugement du tribunal de Toulon.

 

L’ensemble des courriers ainsi que le jugement sont présents dans le dossier. 

 

Suite à cette affaire la voiture est restée remisée au garage de Monsieur Latini pendant plus de 14 ans, jusqu’au jour où un professionnel et ami du garagiste l’acheta. 

 

Ce dernier connaissait la voiture depuis son arrivée au garage en 1973.

Il prit soin d’effectuer quelques travaux sur la voiture, comme la réfection complète du circuit de freinage, puis la garda dans sa collection privée.

 

En 2006, elle est revendue à son troisième propriétaire (particulier) qui connaissait lui aussi la voiture depuis 1973 et était également ami de Monsieur Latini.

 

Nous retrouvons dans le dossier un descriptif où il est précisé qu’entre 1973 et 2017 la voiture n’a fait que de petites sorties de quelques kilomètres ainsi qu’en 2015 un voyage de 600 km (France - Suisse) sans encombre. Elle n’a ensuite pratiquement plus roulée, de 2015 à 2018. 

 

La sellerie a son cuir d’origine. Une facture de réfection de l’ensemble de l’habitacle en 2014 comprenant le rembourrage des sièges, la reprise des coutures et la restauration du ciel de toit est présente dans le dossier. 

 

En juin 2018, la voiture fait l’objet d’une révision générale. La facture désigne en outre la réfection du radiateur et le remplacement de l’ensemble des durites de refroidissement. 

A cette époque sa carrosserie était encore en peinture d’origine avec quelques retouches, mais lors de cette révision la voiture a reçu des éclats de verre d’une vitrine endommageant légèrement la peinture des ailes, du masque avant ainsi que les chromes de pare-chocs, ce qui à conduit le propriétaire à repeindre la voiture et à re-chromer le pare-chocs avant, aux frais de l’assurance du garage.

 

En mars 2019, la voiture a été vendue une dernière fois avec pour condition, et à la charge du vendeur, le remplacement de la ligne d’échappement complète ANSA et le remplacement de la pompe à essence.

 

Les travaux ont été réalisés par Michel Prudhomme près de Marseille, spécialiste reconnu. 

Lors de cette intervention ce dernier a constaté que l’échangeur huile/eau n’était pas étanche et l’a donc remplacé. Il a également procédé au remplacement du joint de culasse ainsi que de l’émetteur et du récepteur d’embrayage, des deux Mastervac et a procédé aux réglages de l’injection.

 

En septembre 2019, son dernier propriétaire a pris livraison de la voiture et fait la route pour Paris accompagné de son épouse.

 

Depuis, il en a pris soin minutieusement.

 

L’ensemble des consommables des trains avant ont été refaits, rotules, biellettes de direction, silent-blocs, amortisseurs, plaquettes de frein etc… Egalement les silent-blocs moteur, les silent-blocs de tirant et sangles de pont arrière. 

 

Le démarreur et la batterie sont neufs.

 

Les jantes ont été refaites chez Borrani et remontées avec des pneus neufs en monte d’origine.

Toutes les factures sont bien-sûr présentes dans le dossier.

 

A ce jour, la voiture marche parfaitement, roule et freine en ligne, son moteur prend ses tours, la pression d’huile est excellente et les rapports de sa boite ZF à 5 vitesses passent sans accrocs. L’ensemble des instruments de bord sont fonctionnels.

 

Elle se trouve dans un très bel état de présentation avec une bonne structure de caisse et de beaux alignements, les portes se ferment parfaitement. Ses chromes et baguettes d’accastillages sont beaux. 

 

L’intérieur d’origine présente une magnifique patine, à noter une tâche sur le coté droit du tunnel de boîte de vitesses qui mériterait réfection.

 

Accompagne également le véhicule sa trousse à outils d’origine (complète), son certificat d’authenticité Maserati, un manuel d’utilisation et entretien, une brochure de présentation d’époque et une roue de secours Borrani neuve.